Retour vers le futur : février 2015

Le changement, c’est maintenant

        Il fait froid, la chandeleur est passée, il n’y a plus de crêpes, autant dire qu’on a bien du mal en ce début d’année à trouver de bonnes raisons d’aller de l’avant (l’espoir de futures crêpes, peut-être, saura nous remettre du baume au cœur ?). Donc, pour ne pas se laisser aller au marasme ambiant pas totalement injustifié, j’ai décidé de me lancer à fond dans l’action – ne nous emballons pas, ça ne se traduira (ah ah, traduira ! Humour !) que par un grand ménage dans ce blog. Mais c’est déjà ça, me direz-vous, et vous aurez raison.

       À ce changement d’année correspondra également un changement de ton : sans pour autant oublier que ce petit espace a pour but de mettre en avant mon activité professionnelle, et qu’il ne s’agit donc pas d’en faire un Skyblog (sans vouloir vexer personne), j’ai choisi de me départir d’un certain formalisme qui me semblait jusque là de bon aloi dans ce cadre pro. Donc, c’est parti pour les calembours et autres pirouettes linguistico-drôlatiques qui font chaque jour le bonheur d’Oswald, mon pingouin en peluche (même les chats ont fui, c’est dire.) Une voix plus humaine, diront certains, moins désincarnée, même si je continue de défendre une approche des rapports professionnels plus objective et moins axée sur la personne que sur les compétences qu’elle apporte (pour des raisons notamment liées à mon profil neuro-psychologique – pour en savoir un peu plus à ce propos, je vous encourage à aller parcourir la page Qui suis-je / Contact de ce blog.)

        Bref, après huit ans d’exercice professionnel de la traduction durant lesquels j’ai souhaité mettre en avant ce que je fais plus que qui je suis, il m’apparaît aujourd’hui que ma personnalité fait, de près ou de loin, partie de l’offre de service que je propose. Le pari réside dans le fait d’oser m’exprimer tel que je suis, autiste de haut niveau (zut, j’ai spoilé le contenu de la page « Qui suis-je »…), traducteur très engagé dans mon travail, passionné par ce que je fais mais souvent en décalage par rapport à mes collègues ou à certains de mes interlocuteurs. J’ai longtemps pensé que le professionnalisme était synonyme d’un sérieux à toute épreuve flirtant parfois avec l’austérité. J’assume aujourd’hui de dire que la rigueur et le sérieux absolus dont je fais preuve dans mon travail ne sont pas niés par ma façon de m’exprimer ici, avec désormais un peu plus de liberté et de légèreté, parfois.

         En ce qui concerne mes traductions (revenons-en au plus important), cette année sera encore placée sous le signe du sous-titrage, avec notamment la traduction pour la VOD en US+24 des séries Gotham et The Originals, mais aussi Parks and Recreation. S’y ajoutent des projets comme Justice League : le Trône de l’Atlantide, un film d’animation centré sur Aquaman et sa rencontre avec la ligue des justiciers, qui est sorti en DVD et Blu-ray le 25 février.

Justice-League-Le-Trone-de-LAtlantide

Et pour fêter la sortie, c’est open bar !

        Du côté littéraire, noir c’est noir, c’est ambiance polar. Ma traduction de Stay Alive (Simon Kernick) vient de paraître aux Éditions Prisma. C’était ma première traduction de roman à suspens, après des années passées à sous-titrer énormément de séries policières, et je dois dire que j’espère vivement renouveler l’expérience.

8e268db93bf28567dd860aa21d32a345e9b3886f

… born, born, born to Stay Alive… [air connu]

 

C’est à peu près tout, mais pour une première mise à jour en deux ans (à une louche près) de cette page d’accueil, c’est déjà pas mal, je trouve.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Retour vers le futur : février 2015 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s